0 article
Définissez votre cadrage préféré
PANIER
PANIER

Votre panier est vide.

Continuer shopping
SOUS-TOTAL 0.00
Minimum order amount should be €0.00

Info produit

Tirage à l'albumine

Le tirage à l’albumine est une variante du tirage sur papier salé. La différence majeure, c’est que l’image se forme dans une couche d’albumine en surface et non dans la masse du papier : l’aspect de surface est donc (plus ou moins) brillant, et surtout, la finesse des détails est renforcée. Autrement, comme le tirage sur papier salé, c’est un procédé monochromatique capable de restituer les valeurs avec une grande fidélité. La teinte du tirage peut être très variable, allant globalement du brun au violet : cela dépend à la fois du papier, du sel utilisé, et de la nature chimique de l’éventuel virage employé. Un virage peut en effet permettre de modifier la tonalité de l’image, et il peut également accroître la longévité du tirage.

C’est un procédé de tirage par contact, qui nécessite l’emploi d’un négatif au format du tirage. Il peut s’agir d’un négatif argentique au format de tirage désiré, à condition que ses caractéristiques (dynamique, contraste) soient compatibles avec le procédé de tirage à l’albumine. Cependant, la plupart du temps, je travaille à partir de fichiers numériques, que je transforme en contretypes adaptés. Un contretype est un négatif imprimé en jet d’encre pigmentaire sur film transparent, au format de tirage désiré. C’est la matrice qui me sert ensuite à réaliser un ou plusieurs tirages.